Politiques agricoles dans le mondeRubrique : Politiques agricoles dans le mondeRubrique : Sécurité alimentaire & politiques de développement

La gestion de la sécurité alimentaire en Chine

Télécharger le PDF


Que la récolte soit bonne ou médiocre, la sécurité alimentaire, priorité politique en Chine, se traduit par une politique agricole forte et quantités d’actions concrètes au quotidien. La campagne anti-gaspillage en est un exemple récent.


Depuis la Covid19, la sécurité alimentaire est devenue une préoccupation mondiale. C’est ainsi qu’en Chine le Président Xi Jinping a lancé une campagne anti-gaspillage alimentaire depuis la mi-août 2020, suite notamment à des graves inondations dans le Sud.

Selon les statistiques de l’Académie Chinoise des Sciences Agricoles, le gaspillage de nourriture atteint 40 à 50 millions de tonnes chaque année, ce qui correspond à 6% à 7,5% de la production céréalière annuelle. Face à ces chiffres, le président a invité les chinois à modérer leur consommation.

Désormais, dans plus de 30 provinces, les professionnels de la restauration prennent des initiatives pour inciter, récompenses à la clé, leurs clients à finir leurs plats, une action dénommée « plats vidés » ou à limiter d’autorité le volume des commandes en décomptant un des convives, ce qui s’intitule : « le modèle de commande N-1 », ou enfin à réduire les portions…. Cet ensemble de mesures est de nature réglementaire, certaines autorités locales comme dans la province du Sichuan liant les règlements en question à un engagement sur la garantie de la sécurité alimentaire dans leur projet de loi 2020.

La Chine peut sembler aller bien au-delà de ce que pourrait accepter une population occidentale. Mais quand on mesure le processus de limitation des libertés communes sous prétexte de lutte contre la Covid et la résurgence des préoccupations publiques autour de la sécurité alimentaire il faut regarder ces décisions du gouvernement chinois come une des voies qui pourraient demain s’ouvrir ailleurs…et rejoindre, qui sait, les campagnes déjà lancées à plusieurs reprises contre le gaspillage alimentaire.

Mais au-delà de la portée conjoncturelle de ces nouvelles pratiques alimentaires il faut être aussi conscient que pour la 17ème année consécutive, la Chine a inscrit dans ses priorités politiques le développement de l’agriculture, des zones rurales et tous les sujets liés au soutien des agriculteurs. Cette année le gouvernement vise ainsi à accélérer les investissements efficaces dans l’agriculture et les zones rurales dans l’objectif de réduire la pauvreté.

En parallèle, le président Xi Jinping rappelle régulièrement l’importance de la sécurité alimentaire. Il indique que « la sécurité alimentaire est un fondement important de la sécurité nationale ; Assurer la sécurité alimentaire est toujours une question de premier plan qui concerne le développement national et le bien-être de la population. Il est impératif d’étudier et d’améliorer les politiques de sécurité alimentaire, de faire du renforcement des capacités de production une tâche fondamentale et d’exploiter le potentiel de production céréalière à partir des terres agricoles et de la technologie. »

D’après China Agricultural Sector Development Report 2020, la production céréalière est maintenue à un niveau supérieur à 650 millions de tonnes pour la 5ème année consécutive. Le taux d’autosuffisance chinois des trois céréales principales – le riz, le blé et le maïs – serait ainsi stabilisé à plus de 95% de la consommation chaque année depuis 2005, ce qui répond à l’exigence d’autosuffisance céréalière de base. En 2019, ce taux avait même atteint 98,7%. En même temps, le taux d’autosuffisance des rations calculées pour le riz et le blé est supérieur à 100% de 2015 à 2019.

Selon les prévisions à horizon 2025, dans le cadre du « 14ème Plan Quinquennal », l’objectif est de s’assurer que la capacité de production céréalière dépasse 600 millions de tonnes et que le taux d’autosuffisance en céréales reste supérieur au seuil de sécurité de 95%.

Dans cette perspective le Bureau National des Statistiques de Chine a déclaré mi-août 2020 que, si le rendement par unité a été affecté par les inondations dans certaines régions du sud, la récolte du grain d’été  a atteint cette année un niveau record grâce à l’augmentation substantielle de la surface cultivée.

L’approvisionnement en céréales devrait donc se situer dans la ligne des prévisions et la sécurité alimentaire nationale garantie.

Mais malgré cette indication rassurante, le Président Chinois insiste sur le caractère totalement prioritaire de la sécurité alimentaire, sujet qui commence à émerger en Europe sans que des inflexions de la politique agricole aient encore été adoptées en ce sens.

 

Linda Jiao, Chargée d’études économiques d’Agriculture Stratégies

Le 24 septembre 2020


Sources:

China No.1 Central Document of 2020. http://www.fao.org/faolex/results/details/en/c/LEX-FAOC192850/

China Agricultural Sector Development Report 2020. http://iaed.caas.cn/docs/2020-06/20200605102008307704.pdf

Communiqué de presse, 20 août 2020, Académie Chinoise des Sciences Agricoles. http://cass.cssn.cn/yaowen/202008/t20200820_5172382.shtml

Communiqué de presse, 19 août 2020, Bureau National des Statistiques de Chine. http://www.stats.gov.cn/tjsj/sjjd/202008/t20200819_1783990.html

Communiqué de presse, 14 août 2020, Bureau National des Statistiques de Chine. http://www.stats.gov.cn/tjsj/sjjd/202008/t20200814_1783224.html

« Xi Jinping invite les Chinois à la modération alimentaire », 13 août 2020, Les Echos. https://www.lesechos.fr/monde/chine/xi-jinping-invite-les-chinois-a-la-moderation-alimentaire-1232334

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page