ArchivesEditos

Newsletter n°33 : Clauses miroirs, souveraineté alimentaire, projections OCDE-FAO

Télécharger le PDF

 


Bonjour,

Les clauses miroirs, qui paraissent représenter une solution indispensable à la reconquête de la souveraineté alimentaire, semblent pourtant difficilement accessibles. L’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture a organisé une conférence sur la politique commerciale européenne qui a notamment porté sur les enjeux liés à la mise en œuvre des clauses miroirs, promue par Julien Denormandie, dont la France compte faire une priorité lors de sa présidence de l’Union Européenne. Les débats ont permis de mettre en lumière les différents obstacles auxquels cette idée va devoir se confronter, plaçant les clauses miroirs à l’épreuve des réalités du commerce international.

Le monde académique et institutionnel constitue de se questionner autour des enjeux liés à la souveraineté alimentaire. Sous la direction d’Hervé Gaymard ancien ministre de l’Agriculture, l’institut Montaigne a rendu un rapport qui établit un diagnostic poussé sur les enjeux pour la France en les repositionnant dans un cadre européen. Ses propositions recommandent d’ouvrir différents chantiers, aux échelles européenne et française, qui ciblent tous les maillons de la chaîne agro-alimentaire jusqu’au consommateur, en prenant en compte les aspects géopolitiques, commerciaux, agricoles, sociaux et environnementaux. Bertrand Valiorgue nous a livré son point de vue sur ce rapport, et formule, dans une critique constructive, des observations et commentaires avisés, qui apportent une nouvelle perspective sur le sujet.

Pas de remise en question en revanche pour la FAO et l’OCDE qui ont sorti cet été comme chaque année leurs projections sur l’état des marchés agricoles à venir pour les 10 prochaines années, et qui continuent à utiliser des modèles d’équilibre général qui ne peuvent permettre de prendre en compte la volatilité des prix des marchés agricoles. Ainsi, les projections OCDE – FAO sur les prix agricoles continuent d’être totalement déconnectées des réalités dont les résultats semblent déjà dépassés à peine quelques mois après leur sortie.

Bonne lecture,                                                                

 

Jacques Carles, Président d’Agriculture Stratégies

Le 19 novembre 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page