Idées et opinions

Guerre commerciale US-Chine : le soja et la viande de porc au cœur des 12 milliards d’aides annoncés par Trump

  Télécharger le PDF

La guerre commerciale enclenchée par Donald Trump a des répercussions sur les secteurs agricoles américains les plus exportateurs. Les taxes à l’importation appliquées par les Chinois en représailles concernent en particulier le soja et la viande de porc, taxé à hauteur de 25%. Afin de répondre aux craintes exprimées par les Farmers, le Président des Etats-Unis a annoncé des aides d’urgence à hauteur de 12 Milliards dès le 24 juillet. Le Département américain à l’Agriculture a publié le détail des mesures engagées1 le 27 août dernier.

La répartition de l’enveloppe se fait selon 3 volets :

  • Le Programme de Commercialisation Facilitée, qui correspond à des aides directes d’urgence aux agriculteurs sera déployé en deux tranches (88%)
  • Le Programme d’Achat et de Distribution Alimentaire, qui complètera le programme d’aide alimentaire interne (10%)
  • Le Programme de Promotion des Echanges, pour développer l’ouverture de marchés à l’export (2%)

Graphique montrant la répartition des aides par programme

Les aides directes d’urgence concernent 7 denrées : coton, maïs, lait, porc, soja, sorgho et blé. Le système repose sur un paiement aux agriculteurs en fonction de leur production de l’année, exception faite du lait pour lequel les références historiques de production communiquées dans le cadre du Programme de Protection des Marges sont utilisées.

Ce volet se découpe en deux tranches : une première enclenchée le 4 Septembre dernier, pour laquelle les agriculteurs pourront être payés à hauteur de 50% de leur production, et une deuxième, si le gouvernement américain le juge nécessaire, et dont la mise en place débutera en décembre. Il s’agit d’un programme entièrement volontaire, pour lequel nous ne disposons pas encore de d’informations quant à la participation. Les paiements se font selon des montants établis à la tonne.

Le taux le plus important concerne le soja : 60$/T, directement impacté par les mesures chinoises. Fin mai le prix du soja était à 375$/T, contre 310$/T début septembre, le montant de l’aide d’urgence est donc proche de la chute de prix observé par le soja.

Néanmoins, comme l’analyse Farmdoc Illinois, tous les taux ne semblent pas dépendre de l’évolution des prix qui a eu lieu depuis la mise en place des nouveaux tarifs douaniers chinois. Le coton et le blé ont vu leur prix augmenter mais font tout de même partie du programme, de façon symbolique. Le sorgho et le maïs ont vu leurs prix diminuer d’environ 5% chacun, pourtant le sorgho à un taux d’aide à 33,85$/T là où le maïs à lui un taux à 0,39$/T.

Evolution du prix du soja sur 2018 et depuis les taxes chinoises

Les dépenses prévues par l’USDA pour cette première partie sont de 4,7 milliards de dollars, dont 3,6 milliards uniquement pour le soja. Cette manne représente près de 9% de la valeur de la production et 16% des exportations totales de soja américaines en 2016. On notera de plus qu’il ne s’agit que de la première partie du Programme de Commercialisation Facilitée.

Le programme d’aide alimentaire quant à lui a déjà prévu plus de 1,2 milliards de dollars de dépenses. Ces dépenses sont pour moitié consacrées à la viande de porc (558 millions de dollars) dont le prix est passé de 1,64 $/kg mi-juin à 0,73$/kg début septembre (carcasse Iowa/Minnesota)2. Ces achats représentent 55% de la valeur des exports américains de porc en 2016, et 3% de la valeur de la production nationale3. Les produits laitiers, les pistaches et les pommes sont également concernés par cette aide à l’écoulement via la politique alimentaire américaine.

Enfin, le dernier programme ne concernera que 200 millions de dollars de budget. Il doit permettre d’appuyer les actions de communication pour favoriser la commercialisation des produits américains, sans précision plus de précisions à ce stade sur les produits et les marchés concernés4.

Au final, si la mise en place des mesures n’a pas tardé l’annonce du Président Trump de débloquer 12 milliards pour les agriculteurs les plus touchés par les tensions commerciales entre Américains et Chinois, il faudra attendre décembre pour savoir si la seconde tranche optionnelle sera effectivement débloquée. Mais quoiqu’il en soit, l’efficacité d’intervention du gouvernement américain a de quoi laisser rêveur les agriculteurs européens, tant par sa rapidité que par son ampleur.

 

Frédéric Courleux, Directeur des études d’Agriculture Stratégies

 

https://www.usda.gov/media/press-releases/2018/08/27/usda-announces-details-assistance-farmers-impacted-unjustified

https://www.pig333.com/markets_and_prices/usa-iowa-minnesota_93/

3 Sources : USDA/FAO

https://www.fas.usda.gov/programs/agricultural-trade-promotion-program-atp

Tags

Sur le même sujet