ArchivesPresse

Elections européennes 2019 L’agriculture européenne : victime collatérale de la guerre commerciale US – Chine ?

SAVE THE DATE – CONFERENCE DE PRESSE – MARDI 19 FEVRIER 11H

Agriculture Stratégies – 1 rue Madame – 75006 Paris

Jacques Carles et Frédéric Courleux présenteront l’analyse et les propositions de la Note de Référence Stratégique « Pour une réforme du multilatéralisme ».

Participeront également les membres du Comité d’Orientation Stratégique, et notamment Frédéric Descrozaille, Député et ancien Directeur général des Jeunes Agriculteurs et Olivier Allain, Agriculteur, Vice-président du Conseil Régional de Bretagne, et Ambassadeur du Grand Plan d’Investissement pour le volet agricole, interviendront également à la conférence de presse.

Télécharger le communiqué au format PDF

Télécharger la Synthèse de la Note de Référence

Télécharger la Note de Référence

Communiqué de presse : La guerre commerciale US-Chine qui est en train de faire tache d’huile sur les sujets agricoles, devra faire partie des sujets majeurs des élections européennes à venir.

En effet, attaquée par les Américains sur les entreprises d’Etat et ses soutiens à l’industrie, la Chine veut intégrer l’agriculture dans les discussions commerciales pour limiter le dumping et rediscuter des plafonds d’aides agricoles dont bénéficient les pays développés depuis la création de l’OMC.

Côté américain, « l’engagement » conclu entre Donald Trump et Jean-Claude Juncker, en juillet dernier, de ne pas inclure les questions agricoles dans les négociations US-UE n’est plus d’actualité :

l’Union européenne (UE) vient d’attaquer, le 29 janvier 2019, les Etats-Unis pour protéger ses aides découplées dans l’affaire des olives de table espagnoles.

— la Maison Blanche a immédiatement dénoncé une position européenne « sans fondement » qu’ils vont « combattre de manière agressive ».

Ces grandes manœuvres appellent une réaction de l’UE pour renouveler les règles du multilatéralisme qui ne sont plus adaptées à la réalité économique et sociale du monde.

Les prochains Parlementaires et Commissaires européens devront gérer ce dossier prioritairement, et ce d’autant qu’il impactera directement la PAC.

C’est dans ce contexte qu’Agriculture Stratégies, plateforme d’expertise engagée, publie une contribution importante « Pour une réforme du multilatéralisme », facteur de paix et de coopération face aux enjeux de la sécurité alimentaire et du changement climatique.

Sur le même sujet