Editos

Newsletter n°7 : Sécheresse et gestion des stocks publics, réforme de l’OMC, politique sucrière US

Bonjour,

Ce mois-ci, nous vous proposons :

Le concept de Paiement pour Services Environnementaux causera-t-il à nouveau préjudice au volet environnemental de la PAC ?

Les Paiements pour Services Environnementaux (PSE) sont au cœur des débats sur la prochaine PAC. Comme le montre une étude pour le Ministère de l’Agriculture français, les avantages revendiqués par certains des promoteurs des PSE, à savoir la logique d’obligation de résultats et leur plus grande attractivité pour les agriculteurs, sont loin d’être garantis. Au contraire, l’utilisation qui est faite de ce concept tend à aller à l’encontre les Mesures Agro-environnementales et Climatiques (MAEC), qui sont pourtant un type de PSE. L’annonce d’une baisse de 25% du budget du 2ème pilier dans la prochaine PAC confirme à ce stade ce risque.

Sécheresse 2018 en Europe : faut-il arrêter de brader la poudre de lait des stocks publics ?

La sécheresse qui a sévi dans le nord de l’Europe cet été est en passe d’affecter 50 à 60% du potentiel laitier européen. Dans ce contexte, la Commission devrait être amenée à réviser sa stratégie d’écoulement des stocks publics issus de la crise de 2015. La gestion actuelle des stocks publics européens est trop pro-cyclique – elle accentue les cycles – et pas assez contra-cyclique car l’obsession de la Commission est pour l’heure surtout de se débarrasser de ses stocks plutôt que de piloter le marché.

Et si Trump aidait à sauver la PAC ?

Parmi le chamboule-tout des certitudes auquel se livre le Président Trump, le principe du découplage des aides à la base des règles de l’OMC et de la trajectoire de réforme de la PAC depuis 1992 pourrait bien y passer. En effet, en établissant des droits anti-dumping sur les olives de table espagnoles, les Américains remettent en cause la neutralité supposée des aides découplées. Une chance pour l’Union européenne ? Oui, mais à condition d’élaborer un plan B d’urgence !

Guerre commerciale US-Chine : le soja et la viande de porc au cœur des 12 milliards d’aides annoncés par Trump

La guerre commerciale entamée par Trump a déjà eu des répercussions sur les secteurs d’exportation américains en particulier sur le soja et la viande de porc. Pour y pallier, le Président Trump a immédiatement annoncé des aides d’urgence à hauteur de 12 milliards de dollars, notamment sous formes d’aides directes et d’achats pour les programmes d’aide alimentaire. Une réactivité en faveur des agriculteurs américains qui a de quoi rendre envieux de ce côté-ci de l’Atlantique.

Réformer l’OMC pour sortir de la crise du multilatéralisme

A l’heure où l’escalade se poursuit dans cette nouvelle guerre commerciale déclenchée par le Président Trump, les propositions sont les bienvenues pour repenser le multilatéralisme et le rôle de l’OMC. A ce titre, Mehdi Abbas, maître de conférences à l’Université de Grenoble Alpes, nous livre un panorama des principaux chantiers à ouvrir et appelle à une nouvelle architecture du commerce et de l’investissement internationaux. Pour l’économiste, il s’agit à la fois de réformer de gouvernance de l’OMC mais aussi « d’ouvrir le débat sur les modalités et, surtout, les finalités des négociations commerciales internationales en cours ».

La politique sucrière aux Etats-Unis : un pilotage en continu du marché intérieur

Premier article d’une série portant sur les politiques sucrières à travers le monde, nous vous proposons un exposé des mécanismes et des enjeux du marché sucrier du 6ème producteur mondial : les Etats-Unis. Grâce à des prix minimums ainsi que des quotas de production et d’importations notamment, l’équilibre des approvisionnements est piloté en continu ce qui permet au prix du sucre brut américain d’être en moyenne depuis 2000, supérieur de 66% aux cours des échanges internationaux.

A lire également :

Faim dans le monde: une décennie d’efforts gâchés d’après le dernier rapport de la FAO

L’agriculture : un grenier d’emplois durables pour les jeunes et les migrants de retour

Bonne lecture !

Sur le même sujet